SANTE

Médecine Douce

ABCES BUCCAL OU DENTAIRE

 

Avant tout traitement consulter un professionnel de la santé agréée.

Pour pouvez développer des allergies à certains produits, médicaments ou traitement.

Les huiles essentielles sont interdites aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes sauf exception.

Les médecines douces peuvent être préventives, curative par prescription médicale ou en complémentaire au traitement prescrit, où réparatrice et détox après traitement

Fiche identité :

L’abcès dentaire est une poche de bactéries remplie de pus et localisée dans la gencive.

Il a toujours une cause bucco-dentaire bien précise, un foyer d'infection localisé dans une dent cariée, une parodontite, une gingivite, une dent de sagesse incluse. Votre corps, pour se défendre, essaie alors d'enfermer ce foyer de bactéries en fabriquant un petit sac qui est extensible. Si la population de bactéries augmente ainsi que leur production de pus, fait de cellules mortes, la taille du sac s'accroît aussi. Elle peut gonfler jusqu’à déformer le visage et générer des douleurs insupportables avec de la fièvre. C'est un foyer d'infection qu’il faut éradiquer au plus vite.

Mode de transmission :

Les causes possibles d'un abcès dentaire

  • La dent de sagesse est la cause numéro 1 de l'abcès dentaire. Cette dernière molaire du fond n'a souvent pas de place sur nos mâchoires trop petites. Elle se coince dans l'os contre la deuxième molaire du fond et perce la gencive, ce qui crée un petit espace vide où s'entassent des aliments. De manière silencieuse, invisible, cette bouillie alimentaire nourrit une colonie de bactéries qui carient les deux dents et attaquent l'os. Très proche du nerf de la mâchoire et des ganglions, ce type d'abcès a une expansion spectaculaire : le cou, la joue et toute la moitié du visage du côté de la dent touchée sont concernés. C'est pourquoi il est recommandé d'extraire préventivement les dents de sagesse incluses lorsqu'elles sont repérées à la radiologie.

  • La racine d'une dent dévitalisée, un implant dentaire ou une couronne mal ajustés, une dent cariée depuis longtemps et restée sans soin par négligence peuvent être le foyer d'une colonisation bactérienne profonde dans l'os des mâchoires. Souvent, une fistule naturelle a permis de vider régulièrement l'abcès de son pus dans la bouche sans que vous vous en rendiez compte et ceci pendant longtemps. Puis, un jour, elle s'est bouchée et c'est l'abcès, visible, douloureux.

  • La dent de lait est fréquemment la cause d'un petit abcès dentaire. L'enfant sent une boule qui va et vient, il appuie avec sa langue dessus et l'abcès se vide. Ces abcès sont récidivants mais ne sont généralement pas très virulents.

  • L'infection du nerf dentaire d'une dent vivante peut migrer vers la racine. L'os en dessous est alors contaminé et le pus ne peut pas s'écouler. Il s'accumule comme dans un petit sac qui grossit sous la gencive. Ceci est extrêmement douloureux. Il faut ouvrir la dent au plus vite, sous antibiotiques.

  • Une parodontite peut créer des poches gingivales enfermées dans l'os.

  • L'inclusion d'un élément externe dans la gencive peut entraîner la formation d'un kyste et à la longue créer un abcès avec son pus.

  • Il existe aussi des abcès qui paraissent dentaires mais qui ont des origines différentes, souvent dans les tissus environnants, dans la bouche ou les glandes salivaires.

 

ATTENTION :

  1. Le froid soulage, mais n’appliquez pas de glace directement sur la zone douloureuse. Il faut toujours l’envelopper au préalable dans une poche en plastique puis dans un linge ou un gant de toilette

  2. Evitez de pencher l tête vers le bas ou même de rester allongé : la pression sanguine aggrave la douleur

 

 

Première urgence : RAS

 

Médecine traditionnelle :

  1. Ne négligez pas votre santé dentaire. Les répercussions peuvent être dramatiques : une mauvaise hygiène dentaire peut même mener à des accidents cardiaques

Médecine douce :

    1. Généralités

1.1.1 Évitez les aliments qui vous font souffrir et les écarts de température trop importante.

    1. Huile essentielle (HE) – Huile végétale (HV)

      1. Traitement interne

        1. A avaler – Préparation en pharmacie :

Pour accélérer la guérison, vous pouvez avaler 2 Oléocapsules d’origan compact dosées à 50 mg, 3 fois par jour pendant 3 jours

  1. Traitement intermédiaire

    1. Massage adulte

En massages : Versez 1 goutte HE de giroflier sur un coton-tige ou sur le bout du doigt et badigeonnez la Gencive au niveau de la douleur, 3 à 5 fois par jour, pendant 2 à 3 jour.

  1. Massage enfant

En massages : Mélangez 1 goutte HE giroflier avec 2 gouttes HV millepertuis, badigeonnez la gencive à l’aide d’un coton-tige ou du bout du doigt au niveau de la douleur, 3 à 5 fois par jour, pendant 2 à 3 jours.

  1. Massage adulte et enfants

Mélangez : 1 goutte HE giroflier, 1 goutte HE laurier noble, 1 goutte lavande officinale et 3 gouttes HV millepertuis.

Badigeonnez localement du bout du doigt la gencive 3 fois par jour, pendant 2 à 3 jours et rincer avec la même proportion de mélange dans un ½ verre d’eau tiède et rincez-vous la bouche après chaque repas

Médecine préventive :

  1. Bonne hygiène dentaire rigoureuse : 3 brossages dans la journée après chaque repas

  2. Le fil dentaire est un bon complément pour les zones non accessibles au brossage ou le jet Waterpik

  3. Le tabac et l’alcool en excès favorisent les abcès dentaires

Médecine sportive : RAS

Médecine thermale : RAS

Autres intervenants : (psy, kiné, ostéopathe, etc) RAS

                                ABCÈS CHAUD ET FURONCLES

 

Avant tout traitement consulter un professionnel de la santé agréé.

Pour pouvez développer des allergies à certains produits, médicaments ou traitement.

Les huiles essentielles sont interdites aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes sauf exception.

Les médecines douces peuvent être préventives, curative par prescription médicale ou en complémentaire au traitement prescrit, où réparatrice et détox après traitement

Définition

Ils s'accompagnent d'un phénomène inflammatoire et d'un afflux important de globules blancs appelés polynucléaires, dont le rôle est la destruction de ces microbes. L'abcès chaud se traduit par l'apparition d'une rougeur, d'une chaleur, d'une augmentation de volume (tuméfaction), d'une douleur, d'une fièvre élevée, d'une augmentation des globules blancs (neutrophiles) quand on effectue une analyse de sang. La fabrication de pus à l'intérieur de la cavité close est à l'origine d'une augmentation de volume de l'abcès.

Son évolution est variable : soit il régresse, soit il s'enkyste (et les antibiotiques n'arrivent plus à y accéder), soit il se fistulise (formation d'un petit chenal par où s'évacue le pus, à l'extérieur ou dans un autre organe).

Le bilan : numération formule sanguine pour préciser l'importance de l'infection, recherche du germe par ponction, examens d'imagerie (surtout échographie et scanner pour préciser sa localisation et ses limites.

Mode de transmission :

Provoqués par des microbes que l'on qualifie de pyogènes (entraînant la production du pus) ou par une bactérie, une amibe (un des rares parasites à déclencher des réactions de suppuration).

Médecine traditionnelle :

Le traitement : une fois formé, il n'y a que le drainage, sous contrôle visuel si besoin ou le nettoyage en milieu chirurgical pour respecter les conditions d'hygiène. Auparavant, si l'abcès est superficiel, on peut tenter les antibiotiques et les pansements alcoolisés.

Médecine douce - Alimentation :

  1. Généralités : RAS

  2. Fruits : Tous les fruits riches en vitamine C : cassis, citron, clémentine, fraise, framboise, goyave, kiwi, litchi, mangue, orange, pamplemousse, etc.

  3. Légumes : Tous les légumes riches en vitamines C : choux (essentiellement brocoli et chou-fleur), cresson, fenouil, haricot « mange-tout », oseille, poivron

  4. Autres : cerfeuil, champignons, ciboulette, estragon, persil, piment raifort

  5. Compléments alimentaires : RAS

Médecine douce - Aromathérapie  :

Huiles Essentielles

  1. Traitement externe

    1. Abcès cutané :

      1. Appliquer une goutte pure HE d’arbre à thé directement, 3 à 5 fois par jour pendant 3 jours

    2. Furoncle, panaris :

      1. Appliquer 1 goutte pure HE de lavande officinale directement, 3 à 5 fois par jour pendant 2 à 3 jours

Gemmothérapie (Macérat mère des plantes)

  1. Noyer association (s) recommandé (s) Hêtre, Orme

Phytothérapie

Tisane :

  1. Fleurs de sureau : infusez 2 poignées dans 1 l d’eau bouillante pendant 15 à 30 mn. Une tasse toutes les heures sans sucré ou avec un peu de miel.

Plantes :

  1. Appliquer directement sur l’abcès des feuilles fraîches et froisses d’oseille, de plantain ou de bardane : directement ou en cataplasme chaud 10 mn, 2 à 3 fois par jour, pendant 2 à 3 jours.

Accélération du murissement :

  1. Appliquer directement sur l’abcès des feuilles fraîches et froisses d’oseille, de plantain ou de bardane : directement ou en cataplasme chaud 10 mn, 2 à 3 fois par jour, pendant 2 à 3 jours.

                                              ABCÈS CUTANÉ

 

Avant tout traitement consulter un professionnel de la santé agréé.

Pour pouvez développer des allergies à certains produits, médicaments ou traitement.

Les huiles essentielles sont interdites aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes sauf exception.

Les médecines douces peuvent être préventives, curative par prescription médicale ou complémentaire au traitement prescrit, où réparatrice et détox après traitement.

1. Fiche d'identité

Les abcès cutanés sont une accumulation de pus constituée sous la forme d’une tuméfaction. C’est une infection cutanée primaire, ils résultent d’une infection bactérienne provoquant l’afflux de globules blancs (polynucléaires) et de cellules de l’inflammation puis leur destruction.

2. Mode de transmission

L’abcès cutané fait généralement suite à une petite plaie qui a été négligée mais peut également apparaître autour d’un poil (il s’agit alors d’une folliculite ou d’un furoncle).

Ce type d'abcès traduit une réaction inflammatoire consécutive à une infection causée par des bactéries (staphylocoques, streptocoques).

Les affections rappelant des simples abcès cutanés sont l'hidradénite suppurée ( Hidradénite suppurée) et le kyste épidermique rompu. Les kystes épidermoïdes (souvent appelés à tort kystes sébacés) s’infectent rarement ; cependant, leur rupture libère de la kératine dans le derme, provoquant une réaction inflammatoire exubérante, rappelant parfois cliniquement une infection. La culture de ces kystes après leur rupture isole rarement des bactéries. Les abcès périnéaux peuvent être dus à l'extériorisation à la peau d'un abcès périrectal plus profond ou d'une maladie de Crohn via une fistule. Ces maladies sont habituellement reconnues par l'anamnèse et le toucher rectal.

3. Variétés connues

Les bactéries responsables des abcès cutanés appartiennent en général à la flore cutanée, avec des variations selon la zone du corps touchée. Dans les abcès du tronc, des membres, des aisselles, de la tête ou du cou, les micro-organismes les plus fréquents sont Staphylococcus aureus et les streptocoques. Ces dernières années, S. aureus résistant à la méthicilline (SARM) est devenu une cause plus fréquente.

Les abcès de la région périnéale (c.-à-d., inguinaux, vaginaux, fessiers, périrectaux) contiennent des micro-organismes présents dans les selles, le plus souvent des germes anaérobies ou un mélange de bactéries aérobies et anaérobies. L'anthrax et les furoncles sont des abcès des follicules cutanés avec caractéristiques particulières ( Furoncles et anthrax ).

La formation d'abcès sous-cutanés est favorisée en cas de pullulation bactérienne, un antécédent de traumatisme local (en particulier s'il persiste un corps étranger) ou un déficit immunologique ou circulatoire local.

ATTENTION

  1. Ne tripotez pas votre abcès avec vos doigts. Prenez un bain local chaud ou posez une compresse stérile d’eau tiède/chaude sur l’abcès, aussi souvent que possible, pour accélérer le mûrissement

  2. Méfiez-vous notamment des petites peaux que l’on arrache négligemment sur le côté des ongles ou les boutons que l’tripote. Dès qu’il y a une brèche dans la peau les bactéries peuvent y proliférer

  3. Un excès d’hygiène n’est pas souhaitable : la peau est équipée pour « s’autosoigner » dans certaines mesures. En se lavant trop fréquemment, on la dessèche et on élimine sa protection acide naturelle

4. Médecine traditionnelle

  1. Nous parlons ici d’abcès courant et non d’abcès profond, importants, qui nécessitent d’office une consultation médicale.

  2. Consultez si l’abcès ne guérit pas, au contraire l’abcès fait des petits ou si l’abcès revient régulièrement, s’accompagne de fièvre et/ou touche une zone très sensible, si grosse fatigue et frissons.

  3. Consulter s’il s’agit d’un abcès de l’amygdale (phlegmon)

5. Aromathérapie

Traitement interne - Préparation en Pharmacie

Si vous avez plusieurs abcès ou que votre abcès est récidivant, afin d’épurer le sang et de drainer les émonctoires. Préparation pharmaceutique : 20 mg HE cinnamomum verum, 20 mg origanum compactum et 50 mg citrus limonum.

Avalez 1 gélule matin et soir pendant 3 semaines.

Pas pour les femmes enceintes ou qui allaitent

Traitement externe - Massage

  1. Une goutte pure d’arbre à thé sur l’abcès 3 à 5 fois par jour, pendant 3 jours. Massez avec douceur la zone douloureuse.

Pas pour les femmes enceintes ou qui allaitent

  2. Mélangez : 1 goutte HE arbre à thé, 1 goutte HE laurier noble, 1 goutte lavande officinale, 1 goutte HE giroflier et 3 gouttes HV millepertuis.

Appliquez sur l’abcès 3 à 5 fois par jour, pendant 3 jours.

Pas pour les femmes enceintes ou qui allaitent

6. Homéopathie

a. L’abcès est rouge, très chaud, douloureux : Belladonna 5 CH - 2 granules 3 fois par jour

b. Autour de l’abcès, c’est violet, très douloureux. Vous avez de la fièvre : En attendant de voir un médecin ou en association avec une antibiothérapie : Tarentula cubensis 5 CH Associé à Pyrogenium 9 CH - 2 granules de chaque 3 fois par jour

c. L’abcès est prêt à être percer : Myristica 5 CH - 2 granules 3 fois par jour - Arrêter dès que l'abcès est percé et coule.

d. L’abcès commence à couler – Activer la suppuration : Hepar sulfur 5 CH Associé à Pyrogenium 9 CH - 2 granules de chaque 3 fois par jour (matin ou soir)

e. Le pus est sorti – réguler et arrêter la suppuration : Hepar sulfur 5 CH Puis Hepar sulfur 15 CH 2 granules 3 fois par jour (matin ou soir)

f. Intervention chirurgicale : L’abcès a été ouvert avec un objet pointu : Ajoutez Hypericum perforatum 5 CH - 2 granules 3 fois par jour

g. Intervention chirurgicale : L’abcès a été ouvert avec un objet tranchant : Ajoutez Staphysagria 5 CH - 2 granules 3 fois par jour

h. Ces infections reviennent régulièrement. Par ailleurs, vous êtes sensible au froid :             Silicea 5 CH + Pyrogenium 9 CH - 2 granules 3 fois par jour (dans la journée)

7. Phytothérapie

Plantes en application locale : Trois fois par jour à l’aide d’une compresse stérile, application locale de crème de calendula ou de Calendula TM ou Echinacea TM ou Mimosa tenuflora TM

Bains : Dans l’eau de bain, mettre une cuillère à café de Calendula TM,d’Arctium lappa TM et d’Echinacea TM

8. Médecine préventive

  1. Adoptez une bonne hygiène

  2. Pas d’excès d’alcool qui favorise la survenue d’abcès

                                                  ABCES DENTAIRE

 

Avant tout traitement consulter un professionnel de la santé agréée.

Vous pouvez développer des allergies à certains produits, médicaments ou traitement.

Les huiles essentielles sont interdites aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes sauf exception.

Les médecines douces peuvent être préventives, curative par prescription médicale ou complémentaire au traitement prescrit, où réparatrice et détox après traitement

1. Fiche d'identité

Un abcès dentaire est défini comme une accumulation de pus résultant d’une infection bactérienne touchant soit la dent, soit la gencive. Il est à l’origine d’une vive douleur accompagnée parfois d’autres symptômes comme de la fièvre ou un gonflement.

2. Mode de transmission

Une dent est un tissu vivant alimenté par des vaisseaux sanguins et des nerfs. Ils parviennent au centre de celle-ci via le canal dentaire et constituent la « pulpe » qui se loge au centre de la dent. On appelle « couronne » la zone visible de la dent qui est recouverte d’émail et « racine » la partie implantée dans le maxillaire (os de la mâchoire).

3. Variétés connues

Dans la majorité des cas, l’abcès représente la complication d’une carie non soignée qui progresse jusqu’au tissu contenu au centre de la dent appelé la « pulpe ».

Cependant, d’autres causes peuvent aussi être à l’origine d’un abcès dentaire :

- un traumatisme dentaire lié à un choc au cours duquel la pulpe est détruite

- une blessure ou maladie des gencives

L’infection d’une dent de sagesse.

4. Symptômes

Le symptôme le plus spécifique d’un abcès dentaire est la douleur intense qu’il provoque au niveau de la dent ou de la gencive. Cette sensation apparaît généralement de façon soudaine et peut s’amplifier dans les heures ou jours qui suivent. La douleur peut se propager à l’oreille, la mâchoire et au cou.

Une sensation de malaise ou de fatigue, de la fièvre, des troubles du sommeil, un gonflement de la gencive voire du visage, des difficultés à ouvrir la bouche, un goût désagréable, une gêne pour avaler ou bouger la langue, une certaine sensibilité aux aliments ou boissons chaudes et froides, une douleur lors de la mastication sont autant de symptômes pouvant apparaître en plus de la douleur lancinante qui caractérise l’abcès.

5. Médecine traditionnelle

Consultez si l’abcès est plus « profond, s’accompagne d’un problème de dent (qui bouge, qui est fendue, etc.) ou si vous avez des signes généraux de grande fatigue, de la fièvre. Votre dentiste videra l’abcès.

6. Homéopathie

Après intervention de votre chirurgien : Pyrogenium      9 CH - 2 granules 3 fois par jour

7. Bains de bouche - plantes

Mettre 10 gouttes de Calendula TM dans un verre d’eau et faire un bain de bouche trois fois par jour

8. Application locale - plantes

Badigeonnez la zone touchée avec un coton tige imbibé de Calendula TM, 3 fois par jour

9. Médecine préventive

La meilleure parade contre les abcès dentaires, c’est l’hygiène quotidienne de la bouche. Brossez-vous les dents après chaque repas, massez vos gencives, prenez-en soin, ne laissez pas s’installer une douleur, une rougeur ou une simple irritation. Ne laissez pas d’aliment stagner entre les dents en utilisant du fil dentaire ou des brossettes interdentaires ou des jets sous pression.

                              ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRALE

 

Avant tout traitement consulter un professionnel de la santé agréée.

Pour pouvez développer des allergies à certains produits, médicaments ou traitement.

Les huiles essentielles sont interdites aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes sauf exception.

Les médecines douces peuvent être préventives, curative par prescription médicale ou complémentaire au traitement prescrit, où réparatrice et détox après traitement.

1. Fiche d'identité

Un accident vasculaire cérébral ou AVC, communément appelé « attaque cérébrale », est une perte soudaine de la fonction du cerveau. Il est provoqué par un arrêt brutal de la circulation sanguine à l'intérieur du cerveau.

L'arrêt de la circulation du sang ne permet plus un apport suffisant en oxygène et en éléments nutritifs. Cela entraîne la mort des cellules cérébrales, au niveau de la zone du cerveau touchée.

La gravité de l'accident vasculaire cérébral va dépendre de la localisation et de l'étendue des zones cérébrales touchées.

2. Mode de transmission

L'accident vasculaire correspond à un arrêt brutal de la circulation sanguine au niveau du cerveau. Les AVC sont la plupart du temps dus soit à un caillot dans l'artère (et c'est le cas trois fois sur quatre), soit à une hémorragie, sorte de rupture des parois du vaisseau.

Les facteurs de risque

Les facteurs sur lesquels vous ne pouvez pas agir :

  • L'âge
    Le risque augmente avec l'âge, après 50 ans chez l'homme et après 60 ans chez la femme.

  • Les antécédents familiaux
    Le risque augmente si, dans votre famille :

    • Un parent proche (père, mère, frère, sœur) a présenté un accident vasculaire cérébral (AVC) avant 45 ans ;

    • votre père ou votre frère a présenté une maladie cardiovasculaire (infarctus du myocarde ou mort subite) avant 55 ans ;

    • Votre mère ou votre sœur a présenté une maladie cardiovasculaire (infarctus du myocarde ou mort subite) avant 65 ans.

Les facteurs de risque sur lesquels vous pouvez agir :

Apprenez à identifier les facteurs de risque cardiovasculaire pour ne pas les sous-estimer.

  • Le diabète
    On parle de diabète lorsque la glycémie (taux de sucre ou glucose) est supérieure à 1,26 g/l à jeun lors de deux mesures. Si vous souffrez d'un diabète mal contrôlé, l'excès de glucose dans votre sang peut endommager les parois de vos artères.

  • L'hypertension artérielle
    On parle d'hypertension artérielle (HTA) si :

    • La pression artérielle systolique est supérieure à 140 mm Hg ou 14 cmHg ;

    • Et/ou la pression artérielle diastolique est supérieure à 90 mm Hg ou 9 cmHg.

  • La fibrillation auriculaire
    La fibrillation auriculaire (les oreillettes du cœur battent très vite) est un facteur qu'il est possible de traiter.

  • Le tabagisme
    Le tabac favorise le rétrécissement des artères, la formation de caillots et l'apparition de troubles du rythme cardiaque. Le tabagisme multiplie par 2 le risque d'AVC.
    Consulter l'article : Les astuces pour arrêter de fumer et le sevrage du tabac 

  • Un taux élevé de cholestérol
    On distingue le mauvais cholestérol (LDL cholestérol) du bon cholestérol (HDL cholestérol). Si vous mangez trop gras, si vous souffrez d'obésité ou si vous ne pratiquez pas d'activité physique, le mauvais cholestérol augmente et s'accumule sur les parois de vos artères sous forme de dépôts graisseux. Avec le temps, ces dépôts peuvent ralentir et bloquer la circulation du sang : c'est l'athérosclérose.

  • L'obésité et le surpoids
    On parle de surpoids si l'indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 25 et d'obésité s'il est supérieur à 30. Pour le calculer, utilisez notre calculateur ci-dessous.
    La présence de graisse au niveau abdominal est un facteur de risque. On parle d'obésité abdominale lorsque le tour de taille dépasse 88 cm chez la femme et 102 cm chez l'homme.

  • La sédentarité 

C'est-à-dire si vous faites moins de 30 minutes d'exercice physique par jour.
Consulter l'article : Être actif pour préserver sa santé et se sentir mieux

  • L'alcool

La consommation d'alcool, quel que soit son niveau accroît le risque d'AVC hémorragique. Une consommation de plus de 30 verres par mois et/ou la pratique du binge drinking augmentent le risque d'AVC ischémique.
Consulter l'article : L'alcool : définition et repères de consommation

3.Variétés connues

Les deux types d'accident vasculaire cérébral

  • Les AVC ischémiques

Dans huit cas sur dix, les AVC sont des AVC ischémiques : l'interruption de la circulation du sang est due à un caillot (sang coagulé) qui bouche une artère à destination du cerveau.
La cause principale est l'athérosclérose : c'est une accumulation de dépôts de cholestérol sur les parois des artères. Ces dépôts se durcissent progressivement et forment des plaques d'athérome qui rétrécissent les artères et favorisent la formation du caillot. Dans certains cas, un fragment de plaque peut aussi se détacher et aller obstruer une des artères à l'intérieur du cerveau.
Parfois, l'origine de l'accident vasculaire cérébral provient de la formation d'un caillot sanguin à distance du cerveau, par exemple dans le cœur. Ce caillot est ensuite véhiculé par le sang jusqu'au cerveau. Cela peut arriver notamment lorsque le cœur bat rapidement et de manière irrégulière (fibrillation auriculaire). 

  • Les AVC hémorragiques

Ils sont plus rares (20 % des cas). L'arrêt de la circulation du sang est dû à la rupture d'une artère du cerveau.
La cause principale des AVC hémorragiques est une tension artérielle élevée.
Consulter l'article : Qu'est-ce que l'hypertension artérielle ?
Dans certains cas, la rupture peut survenir sur une anomalie préexistante de l'artère : un anévrisme ou une malformation artério-veineuse.

ATTENTION à l'excès de sel

 

4. Médecine douce - alimentation

4.1 - Fruits : fruits très colorés (raisin noir, myrtille, etc…), banane, châtaigne, fruits secs (abricot, banane, raisin, noix, noix de cajou, etc.), melon.

4.2 - Légumes : légumes très colorés (carotte, épinard, chou frisé, potiron, etc.), artichaut, avocat.

4.3 - Autres : champignons, haricot sec, lentille, persil.

4.4 Boissons : Thé, vin rouge de bonne qualité (1 verre maxi par jour). - Voir avis du médecin

​​​

                        ACCOMPAGNEMENT DE TRAITEMENT MÉDICAL

 

Avant tout traitement consulter un professionnel de la santé agréée.

Pour pouvez développer des allergies à certains produits, médicaments ou traitement.

Les huiles essentielles sont interdites aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes sauf exception.

Les médecines douces peuvent être préventives, curative par prescription médicale ou complémentaire au traitement prescrit, où réparatrice et détox après traitement

1. Fiche d'identité

Pour atténuer les effets secondaires ou simplement mieux vivre le traitement, certains patients souhaitent avoir un accompagnement provenant des médecines douces.

Ce n’est pas un sujet tabou. Échanger à ce propos avec le corps médical pourra vous permettre d’avoir des conseils, mais surtout avoir une information précise sur les contre-indications éventuelles dont il faut tenir compte.

D’ailleurs, se tourner vers les médecines complémentaires pour mieux supporter les traitements contre le cancer par exemple est loin d’être une attitude marginale car 60 % des malades y ont recours. En revanche, 30% des patients interrogés n’ont pas averti leur équipe soignante de cet accompagnement en parallèle aux traitements classiques. Or, pour sécuriser le parcours de soins, il est fortement recommandé d’en parler à son médecin.

Cependant, les médecins ou infirmières réagissent avec beaucoup de méfiance voire par un rejet franc face à ces médecines complémentaires. (exemple d’information : Céline LIS le décrit très bien dans son livre témoignage L’impatiente.) Consulter un médecin spécialisé.

Cette attitude n’aide pas du tout les personnes malades, voire les met en danger. D’une part, si une personne cherche à avoir des informations, elle les trouvera par tous les moyens. D’autre part, quand la médecine classique est limitée pour soulager certains troubles, il est dommage de ne pas essayer d’autres techniques avec des professionnels responsables.

Il est important d’accompagner ces demandes, tout simplement, en donnant des informations claires et les limites à connaître. C’est aussi cela prendre en charge la maladie et la personne malade.

2. Variétés connues

Les médecines douces en complément de l’allopathie dans les traitements

Les méthodes sont multiples et plus ou moins répandues :

  • Acupuncture,

  • Homéopathie,

  • Massage,

  • Auriculothérapie,

  • Et beaucoup d’autres.

ATTENTION aux faux praticiens qui peuvent empirer la maladie.

3. Homéopathie

CH : Centésimale hahnemannienne TM : teinture mère DH : Basse dilution

MG : Macérat glycériné

Pour mieux supporter le traitement de l'antibiotique : Penicillium 5 CH - 2 granules 3 fois par jour  pendant la durée du traitement associé à Thuya 5 CH - 2 granules 3 fois par jour pendant 3 jours

Le traitement antibiotique a provoqué des pathologies spécifiques comme allergie, diarrhée, baisse d’audition, etc. : Isothérapique de l’antibiotique 5 CH (si traitement récent) - 2 granules 3 fois par jour ou l’antibiotique 5 CH (si traitement plus ancien) 2 granules 3 fois par jour. On peut également ajouter un draineur du foie après le traitement antibiotique

Diurétique - Insuffisance rénale avec besoin de potassium : Orthosiphon TM - 20 à 30 gouttes  3 fois par jour

Diurétique - Insuffisance rénale avec un taux d’urée augmenté : Lespedeza capitata TM - 20 à 30 gouttes  3 fois par jour

Diurétique - Insuffisance rénale avec un taux d’acide urique augmenté : Erigeron canadensis TM - 20 à 30 gouttes  3 fois par jour

Diurétique - Insuffisance rénale avec déminéralisation : Equisetum arvense TM - 20 à 30 gouttes  3 fois par jour

Pilule Contraceptive - Dans tous les cas : Thuya 5 CH - 2 granules 3 fois par jour

Pilule Contraceptive - Altération de la fonction hépatique (nausées, vomissements) : Chelidonium 3 DH associé à Taraxacum 3 DH + Carduus marianus 3 DH + Solidago 3 DH + Berberis 3 DH - En mélange en gouttes en quantité égale, 10 gouttes 3 fois par jour, 1 semaine tous les 2 mois

Pilule Contraceptive - Acné  : Arctium lappa 3 DH associé à Viola tricolor 3 DH - 10 gouttes 3 fois par jour pendant 1 semaine, tous les 2 mois

Pilule Contraceptive - Troubles circulatoires  (varices, etc.) : Hamamelis 5 CH associé à Vipera redii 5 CH - 2 granules de chaque 3 fois par jour, 15 jours par mois

Pilule Contraceptive - Pour fluidifier le sang   : Hamamelis 5 CH associé à Bothrops 5 CH - 2 granules de chaque 3 fois par jour

Pilule Contraceptive - Augmentation du cholestérol et des glycérides  : Cholesterinum 9 CH - 2 granules tous les matins associé à Chrysantellum americanum TM - 10 gouttes 3 fois par jour

Pilule Contraceptive - Allergie respiratoire à la pilule  : Poumon histamine 5 CH associé à

Aspis 9 CH - 2 granules de chaque 3 fois par jour

Pilule Contraceptive - Allergie cutanée à la pilule  (urticaire, œdème) : Apis 9 CH associé à Histaminum 5 CH - 2 granules de chaque 3 fois par jour

Pilule Contraceptive - Modification de l’humeur avec dépression : Thuya 5 CH - 2 granules trois fois par jour en alternance avec Sepia 9 CH - 2 granules trois fois par jour

Pilule Contraceptive - Augmentation de l’appétit : Antimonium crudum 5 CH associé à Thuya 5 CH - 2 granules de chaque 3 fois par jour

Pilule Contraceptive - Augmentation de l’appétit avec grignotage : Antimonium crudum 5 CH associé à Ignatia 5 CH - 2 granules de chaque 3 fois par jour

Pilule Contraceptive - Diminution de l’appétit : Silicea 7 CH - 2 granules matin et soir

Pilule Contraceptive - Rétention hydrique généralisée : Natrum sulfuricum 5CH - 2 granules tous les matins associé à Orthosiphon TM - 10 gouttes 3 fois par jour

Pilule Contraceptive - Cellulite : Thuya 5 CH - 2 granules tous les matins associé à Orthosiphon TM - 30 gouttes 3 fois par jour

Pilule Contraceptive - Rétention hydrique localisée (pied, main, paupière) : Apis 9 CH - 2 granules trois fois par jour associé à Orthosiphon TM - 30 gouttes 3 fois par jour

Pilule Contraceptive - Douleurs et tensions mammaires  : Phytolacca 5 CH - 2 granules trois fois par jour

Statine - Douleurs musculaires : Sarcolacticum acidum 5 CH associé à Arnica 9 CH - 2 granules de chaque 3 fois par jour

Statine - Crampe musculaire : Cuprum metallicum 5 CH - 2 granules le soir au coucher

Statine - Spasmes abdominaux : Magnesia phosphorica 5 CH - 2 granules trois fois par jour

Statine - Atteinte hépatique avec augmentation des transaminases : Phosphorus 7 CH - 2 granules 3 fois par jour la première semaine puis Phosphorus 9 CH - 2 granules 3 fois par jour la deuxième semaine chaque fois associé à Phosphorus 15 CH - 6 granules le dimanche matin +

Draineur du foie Taraxacum TM - 10 gouttes 3 fois par jour pendant 1 semaine

Statine - Anémie : China rubra 5 CH associé à Ferrum phosphoricum 5 CH - 2 granules de chaque 3 fois par jour

Traitement ANTI-INFLAMMATOIRE - Reflux gastrique : Robinia 5 CH - 2 granules 3 fois par jour lors des reflux

Traitement ANTI-INFLAMMATOIRE - Irritation de tout le tube digestif :          Iris versicolor 5 CH - 2 granules 3 fois par jour

Traitement ANTI-INFLAMMATOIRE - Hyperacidité gastrique : Muriaticum acidum 5 CH - 2 granules 3 fois par jour

Traitement ANTI-INFLAMMATOIRE - Insuffisance rénale avec besoin de potassium : Orthosiphon TM - 20 à 30 gouttes 3 fois par jour

Traitement ANTI-INFLAMMATOIRE - Insuffisance rénale avec un taux d’urée augmenté : Lespedeza capitata TM - 20 à 30 gouttes 3 fois par jour

Traitement ANTI-INFLAMMATOIRE - Insuffisance rénale avec un taux d’acide urique augmenté : Erigeron canadensis TM - 20 à 30 gouttes 3 fois par jour

Traitement ANTI-INFLAMMATOIRE - Insuffisance rénale avec déminéralisation : Insuffisance rénale avec déminéralisation - 20 à 30 gouttes 3 fois par jour

                            ACCOUCHEMENT - ACCOMPAGNEMENT

 

Avant tout traitement consulter un professionnel de la santé agréée.

Pour pouvez développer des allergies à certains produits, médicaments ou traitement.

Les huiles essentielles sont interdites aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes sauf exception.

Les médecines douces peuvent être préventives, curative par prescription médicale ou en complémentaire au traitement prescrit, où réparatrice et détox après traitement

1. Fiche d'identité

L'accouchement est la phase ultime de la grossesse, celle qui permet la sortie du nouveau-né. Il se déroule en 3 phases:

* Le travail avec les contractions de l'utérus qui permettent la dilatation du col de l'utérus nécessaire à la sortie du bébé. Celui-ci se présentant la tête en bas ou en siège.

* L'expulsion est la sortie de l'enfant, l'accouchement proprement dit.

* La délivrance survient à distance de la sortie du bébé, à la suite de nouvelles contractions utérines qui aboutissent à l'expulsion du placenta.

Les femmes enceintes disposent de nombreuses solutions et méthodes efficaces pour vivre sereinement leur grossesse. Les médecines douces sont un moyen efficace de remédier aux petits maux de la grossesse et certaines méthodes douces sont bénéfiques dans le processus de préparation à l'accouchement.

Remarques : Douleurs des contractions, césarienne, péridurale ... vous êtes effrayée rien qu'à l'idée d'y penser ! La sage-femme est aussi là pour vous rassurer et vous permettre d’avoir confiance en vous.

2. Homéopathie - Consulter votre médecin Homéopathe pour prescription et conseils

Avant l’accouchement - pour éviter l’anxiété avant l’accouchement : Gelsemium 9 CH - 1 dose au début du travail et 1 dose pendant l’accouchement.


Avant l’accouchement - Vous êtes de constitution carbonique et forte : Quelques jours avant l’accouchement Calcarea carbonica 5 CH - 2 granules 3 fois par jour

Avant l’accouchement - Pour accélérer la dilatation du col : Dès le début du travail Caulophyllum     5 CH - 2 granules toutes les 10 minutes, en fonction des contractions associé à Actaea racemosa    5 CH - 2 granules toutes les heures, en fonction des contractions.

Avant l’accouchement - En cas de péridurale : Hypericum perforatum  5 CH - 1 dose avant l’accouchement et 1 dose avant l’accouchement

Avant l’accouchement - En cas de césarienne ou d’épisiotomie : Staphysagria 5 CH - 1 dose dès que la césarienne est décidée

Avant l’accouchement - Si on vous administre un anesthésique : Nux vomica 5 CH - 1 dose dès que possible

Après l’accouchement - Dans tous les cas pour la maman  : Arnica montana 9 CH - 2 granules       3 fois par jour, pas plus de 3 jours


Après l’accouchement - Vous avez été anesthésiée, vous êtes abattue dans la journée, très agitée la nuit et vous êtes constipée : Opium 9 CH - 2 granules 3 fois par jour, arrêtez dès amélioration

Après l’accouchement - Vous avez subi une césarienne ou une épisiotomie : Staphysagria 5 CH      2 granules 3 fois par jour pendant 2 à 3 jours

                                                     ACIDE URIQUE

 

 

Avant tout traitement consulter un professionnel de la santé agréée.

Pour pouvez développer des allergies à certains produits, médicaments ou traitement.

Les huiles essentielles sont interdites aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes sauf exception.

Les médecines douces peuvent être préventives, curative par prescription médicale ou en complémentaire au traitement prescrit, où réparatrice et détox après traitement

1. Fiche d'identité

L’acide urique est un déchet de l’organisme. Plus précisément, il est le produit final de l'excrétion de molécules appelées les acides nucléiques et les purines.

Généralement, la plupart de l’acide urique contenu dans le corps humain se dissout dans le sang et rejoint les reins pour être éliminé dans les urines. Mais dans certains cas, l’organisme produit un excès d’acide urique ou ne parvient pas à en éliminer assez. Cette condition peut être à l’origine de troubles divers.

2. Mode de transmission

L’acide urique étant le produit final de la dégradation des purines, son taux varie en fonction de la teneur en purine dans l’organisme. Et il se trouve que les purines se retrouvent notamment dans l’alimentation. 

3. Variété connue

Dans le sang, la valeur normale d’acide urique est comprise entre 35 et 70mg/L.

Une concentration plus élevée d’acide urique dans le sang est appelée hyperuricémie et peut être causée par une surproduction d’acide urique dans l’organisme ou par une diminution de son élimination par les reins. Ainsi, des taux élevés d’acide urique dans le sang peut être le signe de :

  • La goutte (c’est d’ailleurs la cause principale d’une augmentation du taux d’acide urique dans le sang) ;

  • Un excès de dégradation des protéines de l’organisme qui a lieu par exemple lors des chimiothérapies, des leucémies ou encore des lymphomes ;

  • L’alcoolisme ;

  • Un excès d’exercice physique ;

  • La présence de calculs rénaux ;

  • Un amaigrissement rapide ;

  • Un diabète ;

  • Un régime alimentaire riche en purine ;

  • Une prééclampsie au cours de la grossesse ;

  • Ou encore une insuffisance rénale.

Au contraire, il est possible que le taux d’acide urique sanguin soit plus faible que la normale, mais c’est une condition plus rare que le scénario où il se retrouve plus élevé.

Ainsi, des taux d’acide urique en dessous des valeurs normales peuvent être reliés à :

  • Un régime pauvre en purines ;

  • La maladie de Wilson (une maladie génétique caractérisée par une accumulation de cuivre dans l’organisme) ;

  • Une atteinte rénale (comme le syndrome de Fanconi) ou hépatique ;

  • Ou encore une exposition à des composés toxiques (plomb).

Dans l’urine, la valeur normale d’acide urique est comprise entre 250 et 750 mg/24 heures.

4. Médecine douce - Alimentation

a) Certains les aliments riches en purines à éviter :

  • Les anchois, le hareng, le maquereau, les sardines, les crevettes, etc ;

  • Le foie, le cœur, la cervelle, les rognons, le ris de veau, etc ;

  • Les pois, les haricots secs, etc

  • La consommation d'alcool, et notamment de bière, n'est pas conseillée quand on souhaite diminuer son acide urique.

b) Au contraire, parmi les aliments autorisés pauvres en purine :

  • Le thé, le café, les boissons gazeuses ;

  • Les fruits et les légumes ;

  • Les œufs;

  • Le pain et les céréales ;

  • Le fromage et plus généralement les produits laitiers

Boisson : L’eau est le meilleur choix si vous voulez maintenir un niveau normal d’acide urique. L’eau stimule les reins à éliminer les accumulations toxiques et les excès d’acide urique dans le corps. Buvez 3 litres d’eau par jour et mangez des fruits et légumes avec un pourcentage élevé d’eau.

5. Médecine douce - Gemmothérapie (macérat mère des plantes)

a) Noyer association (s) recommandé (s) Frêne, Genévrier, Cassis

b) Prendre 10 à 15 gouttes par jour de bourgeons de poirier en traitement de fond ou en parallèle de traitement clinique (3 mois puis pause de 3 mois)

6. Médecine douce - Phytothérapie - Plantes

a) Racine de Bardane - Cette plante médicinale traditionnelle est utile dans le traitement des conditions associées à l’arthrite, y compris les attaques de goutte aiguës.

Selon « The Essential Book of Herbal Medicine » la racine de bardane élimine les toxines de la circulation sanguine, réduit l’inflammation et favorise la bonne excrétion de l’urine contenant de l’acide urique, c’est la raison pour laquelle elle est souvent recommandée comme remède populaire efficace pour la goutte.

Les experts de la santé recommandent la combinaison de 20-30 gouttes de teinture de racine de bardane et de 250-300 ml d’eau 3-4 fois par jour, et le traitement devrait durer quelques jours.

b) Ananas - L’ananas est riche en bromélaïne, une enzyme qui réduit l’inflammation. Le jus d’ananas soulage les douleurs articulaires liées à l’arthrite et renforce vos poignets..

c) Jus de citrons - Beaucoup de gens croient que le jus de citron rend le corps plus acide, mais croyez-le ou pas, il crée en fait un environnement alcalin et neutralise l’acide urique. Les citrons sont riches en vitamine C, ce qui est très important pour abaisser le niveau d’acide urique.

Pressez un citron et ajoutez le jus à un verre d’eau tiède. Buvez de l’eau chaude citronnée le matin avant de manger ou de boire quoi que ce soit. Pour des résultats optimaux, consommez cette boisson pendant plusieurs semaines.

d) Calendula - Le  calendula est excellent pour renforcer les articulations et prévenir les maladies. Il peut être utilisé en infusion ou en supplément.

Faites un bon bain chaud et ajoutez quelques feuilles et fleurs de calendula. Utilisez-le en compresse pour vos articulations ou faites une bonne tasse de tisane avec des feuilles de calendula.

e) Persil - En raison de sa capacité antioxydante, les gens se tournent souvent vers le persil comme solution naturelle pour de nombreux problèmes de santé.

Le persil est une plante idéale à utiliser en salade, mais il fait également une infusion très bénéfique. La consommation régulière d’infusion de persil stimule l’élimination des accumulations d’acide urique dans les articulations, surtout lorsqu’il est associé avec du jus de mûre.

7. Médecine douce - Phytothérapie - Vinaigre de cidre

Vinaigre de cidre : en médecine alternative, le vinaigre de cidre est largement utilisé dans le traitement des douleurs articulaires. Une application régulière de ce traitement conduit à une rémission de la douleur dans les articulations en un mois.

Faites tremper un bandage ou un morceau de tissu dans un peu de vinaigre de cidre et appliquez la compresse sur vos articulations enflées ou vos varices. Enveloppez bien. Répétez le remède chaque matin et soir. Vous pouvez également dissoudre 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre dans une tasse d’eau tiède et boire le liquide chaque jour.

Paludisme :  Voir aussi : « Antimoustiques »

 

Avant tout traitement consulter un professionnel de la santé agréée.

Pour pouvez développer des allergies à certains produits, médicaments ou traitement.

Les huiles essentielles sont interdites aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes sauf exception.

Les médecines douces peuvent être préventives, curative par prescription médicale ou en complémentaire au traitement prescrit, où réparatrice et détox après traitement

Fiche identité :

Première urgence :

Médecine traditionnelle :

  1. Le paludisme se déclare souvent au retour de voyage, et pas sur place. Jusqu’à preuve du contraire, toute fièvre survenant entre 7 et 10 jours après un retour doit être considérée comme un paludisme. Consultez.

  2. Concernant le traitement préventif classique (les 4 principales (année 2000) sont Malarone, Doxycycline, Lariam, Savarine), les avis sont partagés. Les médicaments en question sont loin d’être anodins (danger de maladie de la rétine, prudence en cas d’insuffisance rénale, troubles cutanés ou digestifs possibles, interdits en cas d’allaitement maternel, incompatibles avec certains autres médicaments, hospitalisation d’urgence en cas de surdosage. Il faut prendre les comprimés très régulièrement, parfois pendant longtemps après le retour, et en plus le traitement est cher et non remboursé.                        

Médecine douce :

    1. Huile essentielle (HE) – Huile végétale (HV)

      1. Traitement interne

        1. Demandez à votre pharmacien de préparer les gélules suivantes :

20 mg HE satureia montana (sarriette des montagnes), 20 mg HE cinnamomum verum (cannelle de Ceylan : écorce), 20 mg HE origanum heracleoticum (origan de Grèce)

Avalez 2 gélule le matin pendant le séjour et poursuivez pendant3 semaines après le retour

  1. Traitement externe                                                                           Demandez à votre pharmacien de préparer la formule suivante :

2 ml HE eucalyptus polybroctea cryptonifera (eucalyptus à cryptone),1 ml HE cymbopogon, 1 ml HE syzyglum aromaticum (giroflier), compléter le flacon de 10 ml avec Transcutol.

  • Prévention de la piqûre : appliquez 2 gouttes de ce mélange 2 fois par jour sur le thorax, le dos ainsi que sur les zones exposées aux piqûres, et ce pendant toute la durée du voyage ou du séjour.

  • Traitement de la piqûre : procédez exactement de la même façon, mais multipliez les doses par 3 c’est-à-dire 6 fois 2 gouttes dans la journée + 2.1.1.1